Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur ce blog consacré au Pape Paul VI
Catholiques et "survivantistes",
nous voulons faire éclater la vérité
sur l'incroyable imposture au sein de l'Eglise catholique

pour cacher aux fidèles, la vérité sur sa survivance.

Paul VI est toujours en vie, exilé, attendant l'heure de Dieu
pour retrouver le siège de Pierre.

  Paul VI a 117 ans aujourd'hui.

"Impossible !" diront certains... et pourtant...

St Paul Ermite a vécu jusqu'à l'âge de .... 113 ans !
La religieuse, Eugénie Blanchard, vient de mourir à l'âge de.... 113 ans !
 
Jeanne Calment, la doyenne des Français, morte à plus de 122 ans !


A l'élection du Pape Paul VI, la situation de l'Église était difficile.... le Concile Vatican II n'était pas terminé et des voix « désobéissantes » se faisaient entendre.... Paul VI souhaitait continuer le concile en marchant sur les pas de Jean XXIII. Mgr Montini, alors archevêque de Milan, avait plutôt des idées humanitaires. Sa pensée arrangeait donc bien le « complot » franc-maçon qui prévoyait d'utiliser Mgr Montini devenu pape pour détruire l'Eglise...

Mais devenu Pape, l'Esprit Saint l'éclaira progressivement et il sentit rapidement l'existence des grandes pressions négatives exercées de tous les côtés sur le concile. Homme de charité, il accepta au début, puis se rendant compte du danger, il regretta amèrement et se mit à supplier le Ciel de l'aider à pouvoir changer le cours des choses. C'est alors que commença son martyre. Son fardeau devint plus douloureux du fait qu'il ne pouvait plus rien annoncer ni proclamer à la chrétienté, car ses collaborateurs, prélats félons, neutralisèrent l'exercice de son pouvoir. La route lui fut barrée lorsqu'il voulut annuler la réforme liturgique et toutes les innovations nuisibles du modernisme (lire témoignage de Mgr Harambillet). Paul VI voulait garder la Messe de toujours mais certains cardinaux conduisirent la subversion contre l'Eucharistie....

On lui administra des drogues neutralisantes pour l'empêcher de crier l'effroyable complot. Et enfin, on lui substitua un sosie par intermittence dès 1972 puis définitivement à partir de Noël 1975. Le sosie fut installé au Vatican et fit fonction de Pape à la place de Paul VI.

Et le monde, globalement, ne s'est pas aperçu de l'imposture dont Paul VI fut la victime.

Celui qui décéda le 6 août 1978 à Castel Gandolfo n'était pas le Pape Paul VI.
C'est le sosie que l'on a fait mourir car il commençait à devenir un danger pour les comploteurs eux-­mêmes. (lire les exorcismes "Avertissements de l'au-delà sur le sujet).

A la mort du sosie, Albino Luciano fut désigné comme successeur. Il ignorait alors la survie de Paul VI. Lorsqu'il fut mis au courant, par Villot, ce fut l'effroi pour lui : il voulut tout révéler au public et démissionner. Il fut donc assassiné parce qu'il refusait de jouer la comédie alors que le pape légitime était encore en vie...

Photos, vidéos, témoignages de prélats, exorcismes, études scientifiques, ouvrages, prophéties médiévales et contemporaines viendront corroborer la thèse de la survie.

Cette thèse pourra surprendre, produire un rejet catégorique pour certains ; méfiance, attente de preuves, curiosité, voire moqueries pour d'autres... et enfin, explication évidente de la Crise actuelle que traverse l'Eglise pour certains catholiques qui cherchent à comprendre...

 

 

 Benediction-du-Pape-Paul-VI.jpg

  

Tag(s) : #Complot

Partager cet article

Repost 0