Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Quand les "conciliaires" ouvriront-ils les yeux sur le vrai "visage" de Benoît XVI ?... voici ses derniers propos parus dans le livre La lumière du monde.... enfin, il se dévoile au grand jour ; tous ceux qui le croyaient tourné vers la Tradition de l'Eglise vont peut-être voir à présent qu'il n'est que "l'exterminateur" de l'Eglise que prophétisait St François d'Assise....

Plusieurs points dans cet article, extraits du livre : La lumière du monde.

Le préservatif, le mariage des prêtres, la démission et Islam, et enfin, prévision d'un schisme....

<<<>>>

 

1/ Le Vatican clarifie un propos du pape sur le préservatif

 

Les propos du pape Benoît XVI selon lesquels l'usage de préservatifs peut se justifier dans certains cas pour combattre le sida s'appliquent non seulement aux prostitués homosexuels hommes, mais aussi aux hétérosexuels et aux transsexuels, a indiqué le Vatican mardi. Cette clarification, qui s'inscrit dans le cadre d'un changement d'attitude jugé important de la part de l'Eglise catholique, a été faite lors d'une conférence de presse où était présenté le nouveau livre de Benoît XVI, "Lumière du monde - Le pape, l'Eglise et les signes du temps". Dans ce recueil d'entretiens avec le journaliste catholique allemand Peter Seewald, le pape dit à titre d'exemple qu'il serait justifié qu'un prostitué homme utilise un préservatif pour ne pas transmettre le sida. L'éclaircissement était nécessaire parce que les versions allemande, anglaise et française du texte se réfèrent à un prostitué alors que la version italienne évoque une prostituée. Le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, a dit en avoir parlé directement au pape afin de clarifier sa pensée. "J'ai demandé personnellement au pape si le choix d'un homme au lieu d'une femme relevait d'une distinction sérieuse et il a dit 'non'", a fait savoir Lombardi. "La question est que (l'usage d'un préservatif) devrait être un premier pas vers la responsabilité en prenant conscience du risque auquel est exposée la vie de la personne avec laquelle on a des relations", a-t-il poursuivi. (NDLR : qu'en est-il du salut de l'âme ???)

 

"Qu'il s'agisse d'un homme, d'une femme ou d'un transsexuel, nous en sommes toujours au même point, à savoir le premier pas en vue d'éviter de façon responsable de transmettre un risque grave à l'autre." Dans le livre, Benoît XVI estime que l'usage du préservatif peut être considéré comme "un premier pas vers la moralisation", tout en notant que les préservatifs ne sont "pas vraiment la façon de venir à bout du mal de l'infection par le VIH". Des théologiens, des militants de la lutte contre le sida et des catholiques se sont réjouis de l'évolution de la position papale. La reconnaissance par le Vatican que Benoît XVI accepte que l'utilisation du préservatif pour prévenir la propagation de maladies sexuellement transmissibles puisse s'appliquer à chacun illustre l'importance des propos du pape", a déclaré Jon O'Brien, président du groupe américain Catholics for Choice.

 

Pour le docteur Paul Zeitz, directeur de l'organisation Global AIDS Alliance (GAA) dont le siège est à Washington, "les propos du pape (...) marquent une évolution étonnante et bienvenue de la part du Vatican, qui peut permettre de sauver des dizaines de milliers de vies". Pris dans Agence Reuters

 

 

2/ "Si un prêtre et une femme peuvent former un bon ménage, ils doivent suivre ce chemin"

 

Dans le livre-entretiens "Lumière du monde" présenté mardi au Vatican, le pape Benoît XVI affirme qu'il "faut veiller à ce qu'il soit fait justice aux enfants de prêtres" et ne se déclare pas opposé au mariage des prêtres s'ils abandonnent le sacerdoce.

 

Interrogé sur "les prêtres qui, en secret ou au su de leur communauté ou même de la hiérarchie de l'Église, vivent une liaison quasi matrimoniale", le pape répond: "cela ne doit pas exister. Tout ce qui est mensonge et dissimulation ne doit pas être". Mais il reconnaît qu'"il y a malheureusement toujours eu dans l'histoire de l'Église, des époques dans lesquelles se sont produites et répandues de telles situations".

 

Vrai couple ou simple "défaillance"?

 

"Là où un prêtre vit avec une femme, il faut vérifier s'il y a une véritable volonté de mariage et s'ils pourraient former un bon ménage. S'il en est ainsi, ils doivent suivre ce chemin", poursuit le pape, qui préconise en revanche de "trouver des chemins de salut pour elle et pour lui", en cas de simple "défaillance de la volonté morale".

"En tout cas, il faut veiller à ce qu'il soit fait justice aux enfants -ils sont le bien à mettre au premier rang-, et qu'ils reçoivent le cadre éducatif vivant dont ils ont besoin", affirme le pape.

 

La bonne solution

 

Benoît XVI ne remet toutefois pas en question le célibat des prêtres. "Le problème fondamental, c'est l'honnêteté. Le deuxième problème, c'est le respect de la vérité des deux personnes et des enfants, afin de trouver la bonne solution. Le troisième, c'est la question de savoir comment nous pouvons de nouveau éduquer des jeunes gens au célibat", dit-il.

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1186647/2010/11/23/Si-un-pretre-et-une-femme-peuvent-former-un-bon-menage-ils-doivent-suivre-ce-chemin.dhtml

 

<<<>>>

 

3/ Démission à l'ordre du jour, et problème de l'Islam


Cependant, une démission de sa part n'est pas à l'ordre du jour. "Il ne faut pas fuir quand le danger est grand. Par conséquent, ce n'est certainement pas le moment de démissionner", dit-il. Avec l'islam, il prône un dialogue "sincère". "Il est important que nous restions intensément en contact avec toutes les forces musulmanes ouvertes au dialogue pour que des changements puissent se produire, là où l'islam lie vérité et violence", dit-il.

 

<<<>>>

4/ Schisme ?...

 

Le pape évoque également le danger d'un schisme de l'Eglise et l'éventualité d'un Concile Vatican III, une idée qu'il repousse pour l'instant. Vatican II, organisé de 1962 à 1965, avait ouvert l'Eglise catholique au monde moderne.

L'ouvrage est le fruit de 20 heures d'interviews réalisées entre le 26 et le 31 juillet dans la résidence de vacances pontificale de Castel Gandolfo avec le journaliste allemand Peter Seewald. Ce dernier est un ancien communiste reconverti au catholicisme après une rencontre avec le cardinal Ratzinger (!!!). "Lumière du monde" sera lancé à 50.000 exemplaires dans la version italienne et 70.000 dans la version allemande.

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1185393/2010/11/20/Le-pape-tolere-le-preservatif-dans-certains-cas.dhtml

 

 <<<>>>

 

 

« Coquins d'Allemands » disait Anne-Catherine Emmerich en levant le poing.......

 

Qui pourra encore soutenir que Benoit XVI est pape ??? il contredit l'enseignement de l'Eglise et du Christ. Il renie publiquement l'enseignement des papes..... Nous nous sommes trompés pendant 2000 ans !

Lire aussi l'article de l'Abbé Belmont (prêtre sédévacantiste) sur :
http://www.quicumque.com/article-maledictus-xvi-61603137.html

 

 

apostasie

 

Tag(s) : #Ratzinger - Benoît XVI

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :