Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(...)

 

J : Le 14 août (1975), Akabor a dû parler de la messe, de l'Asperges me, qu'on devrait réintroduire au début de la messe. C'est exact, c'est exact : alors, nous sommes obligés de nous enfuir de l'église.

 

E : Dis la vérité, Judas Iscariote, dis la vérité, de la part de la Sainte Vierge !

 

J : Sinon,  nous sommes dedans. Le prêtre devrait bien - comme c'était l'usage autrefois - se remettre à asperger le peuple avec le goupillon, du haut en bas de l'église ; cela nous ferait fuir. Cela nous ferait aussi nous enfuir du peuple, des gens.

 

E : Dis la vérité, de la part de la Sainte Vierge, toute la vérité et rien que la vérité !

 

J : Nous tâchons aussi de farfouiller dans le peuple. Quand le prêtre va avec le goupillon du haut en bas de l'église, alors les gens peuvent mieux prier. Cela éloigne aussi davantage les idées et les pouvoirs de la magie noire.

 

E : De la part de la Sainte Vierge, dis la vérité !

 

J : L'Asperges me, les trente-trois signes de croix, la triple formule :  " Seigneur, je ne suis pas digne...", enfin à la fin de la messe, la prière " Saint Michel Archange ", les trois Ave et le Salve Regina, tout cela devrait être absolument  être rétabli. Leur suppression, c'est notre oeuvre, et, d'une façon, celle des cardinaux qui sont en notre pouvoir.

 

(...)

Tag(s) : #Exorcismes

Partager cet article

Repost 0