Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

suite

En entendant parler de droite et de gauche, j'ai l'impression que beaucoup de catholiques ne croient plus que Dieu puisse faire des miracles ; ils acceptent ceux de l'Ancien Testament et du Nouveau, mais pas pour Dieu la possibilité d'en faire maintenant dans notre monde matérialiste !

Quand j'ai commencé à m'intéresser au rôle de Paul VI, j'ai été étonné de tout le bien que la Sainte Vierge disait de ce pape.

Il y avait encore quelques années on pouvait compter les miracles, il y avait celui de la messe « sacrifice de Jésus » et sa présence dans l'Eucharistie, il y avait le sacrement de pénitence, le baptême qui remettait le péché originel. Tout cela n'existe plus. On a le « repas du Seigneur » ce qui ne veut rien dire. Il n'y a plus de péchés, on a remplacé le baptême par une introduction dans la communauté chrétienne et encore beaucoup d'autres erreurs.

Comme je l'ai dit et répété ; le démon est obligé de dire la vérité dans un exorcisme, si le célébrant ne pose aucune question indiscrète et commande simplement : « dis la vérité ».

 

Quelques points absolument vrais :

 

Ce n'est pas Paul VI qui est mort au mois d'août 1978, mais son sosie. La question se pose : est-ce lui qui a mis fin à ses jours ou son entourage maçonnique ? Le démon affirme qu'il n'a pas été condamné à l'enfer car il avait fait du bien.

Lorsque Jean-Paul 1er fut élu, il ne savait pas que Paul VI vivait encore, mais le cardinal Wojtila lui dit : « vous m'avez volé ma place. » Il savait donc que le complot voulait faire de lui un pape. C'est le secrétaire de Jean-Paul 1er qui a révélé cela.

C'est le Cardinal Villot qui a révélé à Jean-Paul 1er que Paul VI vivait encore et ce dernier a dit « je ne suis pas pape et je donne ma démission. Il n'en a pas eu le temps. On l'a assassiné la nuit même par une piqûre, comme l'a révélé une âme mystique. Et Paul VI est resté prisonnier au Vatican jusqu'au mois de juillet 1981. Il a été alors aidé par de bonnes personnes et des anges pour aller en Crète. Il est venu à Fatima en octobre 1990, et je pense, sans en être sûr, qu'il est retourné en Crète.

Le Padre Pio avait dit à Paul VI : votre règne sera plus long que celui de saint Pierre. Or, saint Pierre était pape de l'année 30 à l'année 64. C'est-à-dire 34 ans. Paul VI élu en 1963 aurait déjà 31 ans de papauté. (bulletin écrit en 1994). Ce qui laisse entendre qu'il pourrait mourir d'ici peu d'années.

J'ai cité de nombreux mystiques qui ont fait connaître Paul VI en particulier Dom Bosco, qui annonce que la Vierge Marie remettra « au vieillard du Latium » les ornements qu'on lui avait ôtés. Ce serait une erreur de penser que les mystiques ont peu parlé ? C'est pendant longtemps qu'à Bayside, il y a eu des révélations sur Paul VI.

Jean Guitton raconte que lorsqu'il a été admis à prier au près du corps défunt en août 1978 « il n'a pas reconnu les mains de Paul VI ».

Monseigneur Lefebvre a été étonné à Castel Gandolfo de se trouver en face d'un pape plus grand qu'il ne croyait et étonné aussi des paroles dures que celui-ci lui disait. Il en a parlé à ses professeurs du séminaire.

Le jour de la mort du sosie, Notre Seigneur dit à la voyante de Bayside, le 12 août 1978 : « N'espérez pas non plus recueillir les restes mortels de Paul VI à Rome. Le Père éternel a fait un plan pour éliminer de ma maison le mal ». « Le nombre des Judas s'est multiplié à Rome. Le pape Paul VI est surveillé étroitement par ses ennemis hiérarchiques ».

« Et le 6 octobre 1978, Jésus lui dit : « Oui, un homme aux mystères sombres et à l'esprit ténébreux sera installé sur le siège de Pierre. Ceux qui ont la lumière connaissent le vrai Vicaire. Ceux qui sont dans les ténèbres vont travailler pour Lucifer ».

tiare-Paul-VI.jpg

tiare du Pape Paul VI

ornements-paiens.jpg

 "Vous m'avez volé ma place":
Jean-Paul II à Jean-Paul 1er.

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Complot

Partager cet article

Repost 0