Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal La Croix
http://www.la-croix.com/Retour-de-la-tiare-dans-les-armoiries-du-pape/photo2/2442414/4085

 

" Discret retour à la tradition : lors de la prière de l’angélus, dimanche 10 octobre 2010, la grande tapisserie rouge traditionnellement installée sous la fenêtre du bureau du pape portait des armoiries de Benoît XVI légèrement modifiées. En effet, la mitre placée au-dessus de ce blason dès le début du pontificat de Benoît XVI a été remplacée par une tiare, une triple couronne portée par les papes jusqu’à Paul VI (1963-1978).


Interpellé lundi 11 octobre 2010 par l'agence romaine I.Média, le cardinal Andrea Cordero Lanza di Montezemolo a confirmé que le choix de ne plus faire figurer la tiare dans les armoiries pontificales venait bien de Benoît XVI lui-même. «Au lendemain de son élection, a-t-il affirmé, il m’avait dit lui-même qu’il ne souhaitait plus faire apparaître la tiare et souhaitait la remplacer par une mitre»."

Pourquoi ce changement d'avis cinq après ? Josef Ratzinger dit Benoît XVI a refusé la tiare pour la mitre sur le blason. (fait surprenant puisque même Karol Wojtyla dit Jean-Paul II l'avait conservée dans son blason....La "tiare" de ces deux personnages est usurpée car ils n'ont pas prêté le serment du couronnement).

Indice supplémentaire pour affirmer que Benoît XVI n'est pas pape mais un usurpateur qui tente aujourd'hui de s'approprier les "ornements" pontificaux et qui rappelle aussi la vision de Jacinta à Fatima..... « … un évêque en blanc.... nous avons eu le pressentiment que c'était le saint Père..... » Qui est cet évêque en blanc ?
Autre fait significatif : Benoît XVI a perdu par deux fois durant son "pontificat" l'anneau du pécheur....

 

La tiare papale, appelée aussi le trirègne (en latin tiara ou triregnum) est la triple couronne des papes.

La tiare, utilisée solennellement pour exprimer le pouvoir spécifique au pape, est distincte de la mitre, insigne liturgique des évêques, portée également par les papes.

La tiare est un couvre-chef élevé, généralement en argent, portant trois couronnes d'or ; la tiare se termine en ogive et est le plus souvent surmontée d'un globe et d'une croix. Derrière, comme pour la mitre, il y a deux infules (rubans frangés tombant sur la nuque) marquées chacune d'une croix.

 L'usage de la tiare comme couvre-chef "concret" du pape est récemment tombé en désuétude depuis le pontificat de Paul VI ( en effet, il a été le dernier pape à porter la tiare) mais la tiare figure toujours dans les armoiries du Saint-Siège et de la Cité du Vatican et on continue de coiffer de la tiare la statue en bronze de saint Pierre, dans la basilique vaticane, le 29 juin, fête des saints Pierre et Paul.

 

Josef Ratzinger (dit Benoît XVI) est le premier « pape » a avoir remplacé la tiare par une mître sur la première version de ses armoiries personnelles. Pourtant, un nouveau blason pontifical de Benoît XVI a vu le jour en ce mois d'octobre 2010, orné cette fois ci selon l'usage antique, de la tiare ! (une étude importante sur cette question dans un prochain article....)

 

La triple couronne exprime et symbolise le triple pouvoir du pape :

* Pouvoir d'Ordre sacré (en tant que Vicaire du Christ et successeur de Pierre, il nomme les évêques et est par excellence le "grand prêtre" ici-bas),

* Pouvoir de Juridiction (en vertu du pouvoir des clefs, celui de lier et délier sur la terre et au ciel),

* Pouvoir de Magistère (en vertu de l'infaillibilité pontificale).

 

La signification de ces trois couronnes a évolué au cours de l'histoire.

Traditionnellement, ce triple pouvoir était également exprimé par ces trois titres, qui avaient à l'origine un accent plus "temporel" ou "politique" :

Père des rois,

Régent du monde,

Vicaire du Christ

On a également donné d'autres interprétations à cette triple couronne.

L'une d'elle veut que le pape, en tant que Vicaire du Christ doué du pouvoir de lier et de délier sur terre et au ciel (pouvoir des clefs) soit donc à la tête de l'Eglise militante (sur terre), souffrante (au purgatoire) et triomphante (au Ciel).

Une autre parle des trois fonctions des papes : prêtre (évêque de Rome), roi (chef d'État souverain) et enseignant (arbitre et magistère suprême, doté de l'infaillibilité). On parle aussi du Pape en tant que souverain sacrificateur, grand juge, et seul législateur des chrétiens.

Une autre, enfin, concerne les pouvoirs temporels (le pape était un souverain), spirituels (chef de l'Eglise catholique) et l'autorité sur les princes (c'était le pape qui les couronnait, et il pouvait les déposer ou même excommunier)

 

       

Premier blason de Benoît XVI en 2005

"mitre" à sa demande.

 

 

 Changement en toute discrétion le 10 octobre 2010

 La tiare remplace la mitre....

.... à quelques jours du 13 octobre, fête de Notre Dame de Fatima...

POURQUOI ?

 

 

Tag(s) : #Ratzinger - Benoît XVI

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :