Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 M. Pierre Grégoire, ancien ministre des cultes du Grand Duché du Luxembourg, président du Parlement luxembourgeois, a adressé un  »lettre ouverte à S.E. L'évêque de Luxembourg », publiée par le Luxemburger Wort du 25 février 1971.

 

M. Grégoire y relate notamment qu'ayant été reçu en audience par S.S. Paul VI, il demanda à celui-ci :
« Qu'adviendra-t-il « si des cardinaux, des archevêques, des évêques et des prêtres se font désobéissants, contestataires ou hérétiques..... » ?
Le Saint Père lui répondit seulement : « Qu'alors Dieu soit avec nous, et qu'Il leur pardonne ! »

 

Ce témoignage bouleversant, qui remonte à 1966, nous fait affronter une poignante réalité, devenue de plus en plus évidente, qui est en même temps un mystère : Dans quelle mesure le Vicaire du Christ est-il encore à même de gouverner « librement » la Sainte Eglise de Dieu dont il est le Chef ?

 

(…) Le Saint Père Paul VI est trahi de toutes les manières, à l'image du Maître. (…) (voici un autre) témoignage direct. Paul VI disait (…) à l'un de ses amis fidèles et sûrs, à la fin d'un entretien privé, le raccompagnant à la porte de son bureau, les larmes aux yeux : « Mon autorité s'arrête ici ».

 

 

Que les chrétiens fidèles prient, agissent, crient pour délivrer le Saint Père, selon les demandes formulées par Notre Dame, à Mexico et à San Damiano en particulier.

 

Extrait de l'ouvrage de Michel Servant : "Veillez et priez car l'heure est proche !"

 

frontiere.jpg

Tag(s) : #Paroles du Saint Père

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :