Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant et après la mort du Pape sosie, surtout également le 1er mai et le 8 septembre 1978, les démons furent contraints de faire sur le sort du Pape Paul VI les déclarations suivantes :

" Le pape paul VI porte une terrible croix. La pointe de cette croix le poignarde presque.

La pointe de cette terrible croix a pénétré dans son coeur et dans son corps. Elle a pénétré d'autant plus qu'il vit et voit mystiquement comment son Eglise, qu'il devrait conduire et dont il est et voudrait être le roc, s'enfonce de plus en plus dans la boue et dans la fange, est de plus en plus contaminée et submergée par l'hérésie et l'esprit du monde.

S'il pouvait parler et exprimer tout ce qu'il a dans la tête dans le coeur, il crierait au monde, avec tout ce que cela a dépouvantable : "Revenez, revenez ! Vous me poignardez, moi votre pauvre pape tourmenté, qui devrais conduire l'Eglise et, par suite de vos épouvantables crimes et délits, n'est presque plus en état de le faire. " S'il n'était pas ce grand et saint Pape, vraiment, votre Eglise serait presque totalement tombée en ruines" (hurlements effroyables).

Il n'y a pas eu de lion sous Néron, de tigre ni d'autre bête féroce à avoir déchiré et mis en pièces les martyrs de Rome, les chrétiens, comme votre Eglise actuelle déchirée met en pièces votre pape Paul VI. Les chrétiens furent martyrisés sous la domination romaine furent certes torturés à mort, traînés à mort... déchirés par des tigres, des lions ou des ours, et le diable sait quoi, mordus par des serpents, etc. Ils furent tourmentés à mort... Ils furent (gémissements) pour ainsi dire lavés pour la vie éternelle dans leur propre sang, dans le sang de martyr".

Mais le Pape Paul VI est lavé non dans son sang, mais d'une manière bien pire. On jette pour ainsi dire sur lui le cloaque de l'Eglise.

Il doit baigner dans l'épouvantable cloaque de l'Eglise blasée, modernisée, hérétique, dans cet épouvantable cloaque, dans cette fange... Il est si affaibli et souffrant que beaucoup le reconnaîtraient à peine, cependant il est plus respectable (respiration très pénible) que mille hommes ensemble. Maintenant CELUI-DE LA HAUT (geste vers le haut) l'a encore comme victime expiatrice, comme grand martyr. Maintenant, cela obtient encore de grandes grâces pour l'Eglise. Mais s'il ne vivait plus, vous seriez dans l'Eglise des orphelins."

extrait de "L'Eglise en danger" de Bonaventur Meyer

Email0137

 

Tag(s) : #Exorcismes

Partager cet article

Repost 0