Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le 2 février 1634, à Quito, capitale de l'Equateur, la Mère Marie-Anne de Jésus Torres, de l'Ordre de l'Immaculée Conception, priait devant le Saint Sacrement quand, subitement, la lampe qui brillait devant l'autel s'éteignit.
Comme elle essayait de la rallumer, une lumière surnaturelle inonda l'église :
« Fille chérie de mon coeur, je suis Marie du Bon Suceso, etc. ».
Après ces paroles, Notre-Dame s'est mise à parler de l'Ordre de l'Immaculée Conception et spécialement de la Conception de Quito.
  

« La lampe qui brûle devant l'amour prisonnier et que tu as vue s'éteindre a beaucoup de signification.

 

(...) A la fin du XIXè siècle et durant une grande partie du XX° siècle, diverses hérésies foisonneront sur cette terre alors république libre. La lumière précieuse de la foi s'éteindra dans les âmes en raison de la corruption presque totale des moeurs [...].

(...) Le démon se glorifiera de se nourrir d'une manière perfide du coeur des enfants. C'est à peine si l'innocence enfantine subsistera. Ainsi les vocations sacerdotales se perdront [...]. Les prêtres s'écarteront de leurs devoirs sacrés et dévieront du chemin tracé par Dieu. Alors, l'Eglise subira la nuit obscure à cause de l'absence* d'un prélat et d'un Père qui veille avec amour, douceur, force et prudence, et beaucoup d'entre eux perdront l'esprit de Dieu, mettant en grand danger leur âme.  [...].

 


* la prophétie parle bien de l'absence d'un prélat et d'un Père et non de "vacance" du siège. Il y a donc bien un Pape mais qui est absent de la chaire de Pierre car écarté, exilé....

Tag(s) : #Prophéties

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :