Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SAINT MICHEL, ANGE GARDIEN DU SOUVERAIN PONTIFE.


Pour nous, chrétiens, la plus grande autorité sur la terre est celle du Souverain Pontife. Le Pape est le vicaire de Jésus-Christ : en son nom il parle et il gouverne. Il en résulte que la responsabilité du Chef de l’Église est formidable ! Sur ses épaules repose le souci de l’Église entière. Des forces humaines n’y suffiraient pas : il y faut une force divine. Qui la lui donnera ? L’homme constitué en dignité, dit saint Thomas, a pour guide de sa personne privée un ange d’un ordre inférieur ; mais pour bien gouverner la multitude qui lui est confiée, il est éclairé par un ange supérieur.

Quel est cet ange supérieur chargé de garder le Souverain Pontife, de l’éclairer, de le diriger ? DIEU, affirme saint Basile, a constitué saint Michel ange gardien du chef visible à l’Église, et dans la suite des temps, il nous apparaît toujours comme le protecteur, le conseiller et le vengeur de la papauté. C’est l’opinion des commentateurs. Celui qui, dit Corneille La Pierre, est le gardien du corps de l’Église, doit l’être aussi de la tête. Une pieuse croyance, continue le P. Faber, assigne saint Michel pour ange gardien au Pontife régnant.

Nous avons des preuves nombreuses de cette fonction de Saint Michel. Les commentateurs le reconnaissent dans l’ange libérateur de saint Pierre, le premier des papes. DIEU a envoyé son ange, dit l’apôtre lui-même. Cette seule expression suffit à désigner saint Michel.

Attila marche sur Rome. Le pape Léon Ier vient à sa rencontre comme un suppliant.

Des prières et des larmes, c’est peu pour arrêter le barbare victorieux. Mais près du pontife apparaissent un céleste guerrier, qui brandit une épée, et deux vénérables vieillards, qui menacent de mort l’audacieux, s’il ne recule. Attila se retire épouvanté.

Léon IV proclame qu’il a remporté sur les Sarrasins une éclatante victoire par le bras de Saint Michel. D’autres papes témoignent dans leurs lettres de leur confiance en lui. L’un d’eux a même fait représenter l’Archange tenant en main le gouvernail de la barque de Pierre, avec cette inscription : Saint Michel, soyez mon protecteur et mon défenseur, comme vous l’avez été de tous ceux qui m’ont précédé sur la chaire de Pierre.

Il n’est donc pas surprenant que de bonne heure les papes aient, à Rome, élevé des temples et fait célébrer des fêtes en l’honneur de saint Michel. Plusieurs même sont allés le prier dans son sanctuaire du mont Gargan, et par lettres ou messagers ont fait recommander les affaires de l’Église à son célèbre sanctuaire du Mont « au péril de la mer » en France. Plusieurs ont patronné avec instance le culte de saint Michel. En retour de leur dévotion, l’Archange les a aidés dans leurs entreprises et dans leurs luttes pour la défense des droits de la Sainte Église.

De nos jours Pie IX et Léon XIII ont maintes fois invité le peuple de Rome et le monde chrétien tout entier à l’honorer et à recourir à son intercession.

Pratique. ― Prions pour le Souverain Pontife, qui est le père de nos âmes, et recevons avec docilité ses enseignements.

 

Suite du texte et prières sur le blog catholique survivantiste :

http://yannickcharbonnelreligion.blogspot.com/2011/11/saint-michel-ange-gardien-du-souverain.html

St-Michel-protecteur-du-Pape.jpg

Tag(s) : #Prières

Partager cet article

Repost 0