Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce mois de Marie est l'occasion de vous présenter quelques chantres de Notre Dame...

Saint Antoine de Padoue, né de famille nobre en 1195, près de Lisbonne, ce saint portugais est sans doute le thaumaturge le plus connu. Il change son prénom de Fernando en Antoine pour changer de vie et entrer chez les franciscains en 1220.

Ses dons d'orateur, sa piété mariale aussi intense que familière, et l'ardeur de sa foi font de lui un très grand prédicateur, qu'on envoie notamment combattre l'hérésie cathare, en Italie et en France. Sa carrière oratoire va durer neuf ans, sans aucun repos, entraînant sa mort prématurée, à trente-six ans, le 13 juin 1231 à Padoue.

Il meurt en invoquant le nom de Marie, au chant de l'hymne O gloriosa Domina excelsa super sidera, Ô Souveraine glorieuse, élevée au-dessus des étoiles !

Le pape Grégoire IX, qui avait été l'un de ses auditeurs, le canonise moins d'un an après sa mort, plus de cinquante miracles dus à l'intercession de saint Antoine ayant été reconnus durant ce laps de temps. En 1946, Pie XII le déclare docteur de l'Eglise.

Un miracle...

"Frère Antoine désirait vivement savoir ce que Marie avait offert le jour de la Présentation de Jésus au Temple : des tourterelles ou des colombes ? Et tandis qu'il chantait dans l'église, avec une grande ferveur, l'antienne liturgique qui dit : "Ils offrirent au Seigneur, pour le rachat de l'enfant, un couple de tourterelles ou deux jeunes colombes" (Luc 2,24), tout à coup, deux tourterelles vinrent se poser sur le pupitre voisin du sien. Il comprit, et sentit son coeur palpiter de joie. Dieu avait exaucé son innocent désir."

(Fioretti de Saint Antoine)

presentation-de-Jesus-au-Temple.jpg

Tag(s) : #Liturgie Doctrine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :