Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Julius Slowacki (1809-1849)
surnommé le « Satan de la poésie »
voit un antipape slave au Vatican
pour le XX ème siècle.
 Luciférien, Slowacki jubile ...
... de le voir arriver pour ce siècle.

 

  « Au milieu des discordes,
le Seigneur Dieu rappelle sa présence.
Voici le son de la grosse cloche ,
le trône est préparé pour le pape slave.
Lui ne fuira pas devant le glaive.
Sa parole, lumière des foules ,
entraîne les jeunes vers la splendeur de Dieu.
A sa prière, à son ordre, le soleil s'arrêtera,
et pas seulement les troupes car la force fait le miracle.
Voici qu'il approche,
ce dispensateur des forces nouvelles du monde.
A sa parole, le sang de nos veines drainera la lumière divine.
Sa parole crée, car la force c'est l'Esprit et il faut de la force pour soulever le monde. »

« Ce pape slave, frère de tous, versera le baume dans nos coeurs .
De son trône, des légions d'anges chasseront
toute poussière avec des balais à fleurs.
Prenant les rennes du monde , par la force des sacrements ,
par sa parole, « vol de colombe »,
il annonce la douce nouvelle :
l'esprit qui illumine est là, adoré de tous ».

 

Commentaires et extraits de l'ouvrage que nous ne recommanderons  jamais assez :
le Pape martyr de la Fin des Temps d'Eric Faure, Editions D.F.T.

 

« Au milieu des discordes, le Seigneur Dieu (en langage luciférien, entendre Lucifer) rappelle sa présence.
Voici le son de la grosse cloche (de l'enfer), le trône est préparé pour le pape slave.
Lui ne fuira pas devant le glaive (il ne craint pas le glaive de Notre Seigneur Jésus Christ = Apoc. 1, 16).
Le monde pour lui, c'est poussière (il n'a que du mépris).
Sa parole, lumière des foules (aspect charismatique de l'Antéchrist-antipape qui séduira non seulement la presque totalité des chrétiens, mais aussi les nations), entraîne les jeunes vers la splendeur de Dieu (la jeunesse est une proie facile, la splendeur de Dieu, c'est à dire celle de Lucifer.... comment ne pas penser aux JMJ ?..).
A sa prière, à son ordre, le soleil s'arrêtera (le soleil c'est à dire la lumière de Notre Seigneur qui éclaire son Eglise = Apoc. XVI, 12, référence à la devise Lignum vitae « de l'éclipse du soleil »), et pas seulement les troupes car la force fait le miracle (exaltation de l'orgueil).
Voici qu'il approche, ce dispensateur des forces nouvelles du monde (non pas les forces de Notre Seigneur, mais du monde, des forces de Satan, prince de ce monde).
A sa parole, le sang de nos veines drainera la lumière divine (la lumière de Lucifer nous étant apportée par le « pape slave », ce dernier étant le faux prophète de l'Apocalypse qui arrache les âmes et les corps à Dieu pour les donner à Lucifer).
Sa parole crée, car la force c'est l'Esprit (c'est un mensonge car seule la Parole de Dieu, le Verbe de Dieu peut créer ; l'Esprit ici ce n'est bien évidemment pas l'Esprit Saint) et il faut de la force pour soulever le monde. »

 

« Ce pape slave frères de tous (les francs-maçons....), poursuit le « Satan de la poésie, versera le baume dans nos coeurs (poison que verse l'antipape dans les âmes par sa doctrine hérétique).
De son trône, des légions d'anges (de démons) chasseront toute poussière (les catholiques fidèles) avec des balais à fleurs.
Prenant les rennes du monde
(l'hérétique dans l'Apocalypse est comparé à un cavalier qui monte un cheval avec une balance = Apoc. VI), par la force des sacrements (faux sacrements), par sa parole, « vol de colombe » (parce qu'il se fera le défenseur de la paix, certainement pas celle de Notre Seigneur, allusion à la colombe lancée par Noé ; ndlr : rapprochement peut être fait avec Assise et les colombes lancées à la fenêtre du Vatican), il annonce la douce nouvelle : l'esprit qui illumine est là, adoré de tous (l'antipape slave étant le Jean-Baptiste luciférien de l'Antéchrist personne, cette antipape annonce « bonne nouvelle » que le faux Messie, le Fils de Satan par excellence, est déjà sur terre....)

 

<<>>

  

"Dans son grand poème en prose La Genèse de l'Esprit, Slowacki a exposé un système philosophique spriritualiste et évolutionniste qui devance de cent ans la pensée de Teilhard de Chardin ! Biegas lui-même écrivait à son propos dans la préface d'un album de ses sculptures publié en 1906 : « Slowacki pénètre l'espace de l'univers, de l'être créateur, il ouvre le portail du mystère des mondes, il devient l'Esprit du Roi de la puissance; il transmet les pensées terrestres dans le sein des rêves éternels. »
http://slowacki.chez.com/jezewski.htm

Slowacki, luciférien, et pourtant son poème fut cité par les évêques polonais
à l'avènement de Jean-Paul II  le 16 octobre 1978.

 

 

 

  Assise  JPII-embrasse-le-coran.jpg

 

 

 

Tag(s) : #Wojtyla - Jean-Paul II

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :